Pragmatique, rationnel, indépendant

Retraites et santé (5)

La santé

Le système de santé français est hypertrophié et mal adapté. Son besoin de financement va exploser ; une allocation centralisée des fonds incite les hôpitaux à offrir des soins de qualité médiocre ; les bureaucrates remplacent les médecins et les infirmiers ; enfin, la régulation actuelle empêche le développement de solutions alternatives. Nous sommes amenés à préconiser l’abolition du monopole de la Sécurité Sociale en matière de santé.

Un financement déséquilibré

La retraite par capitalisation

La retraite par capitalisation est davantage adaptée à l’environnement démographique et économique actuel. Elle permet d’absorber le choc démographique, et coûte beaucoup moins cher : les rendements du capital sont en effet supérieurs au taux de croissance démographique.   

Les retraites

Il y a de moins en moins de travailleurs dans la population. Du fait d’un système de retraite inadapté et d’un âge de départ à la retraite qui n’a pas évolué avec l’espérance de vie, le financement des retraites va devenir cornélien. La plupart des autres pays se sont réformés pour se préparer à ce challenge. Par manque de courage politique, la France a pris beaucoup de retard.   

Régler le problème des retraites

Afin de sauver le système des retraites, nous proposons une réforme qui laisserait chaque Français choisir lui-même son âge de départ à la retraite. Ces décisions individuelles seront socialement optimales si chacun supporte les coûts sociaux associés. En pratique, il s’agit de verser des transferts inconditionnels liés uniquement à l’âge, et de cesser de décourager l’activité des personnes âgées.

Syndiquer le contenu