Pragmatique, rationnel, indépendant

Rubriques

La Bourse en 2010: les actions oui, les obligations non, et attention à l'euro

Alors que la fin de l'année approche, nous nous livrons à l'exercice délicat de prévision boursière. Quelles sont les opportunités d'investissement pour 2010 ? Quels sont les dangers ?

La parité et les quotas

Le gouvernement souhaite renforcer la présence des femmes en politique et dans les postes de direction des entreprises. Ainsi, Jean-François Copé propose un quota de 40% de femmes dans les conseils d’administration. Serait-ce une bonne mesure?

La baisse de la TVA dans la restauration

Le gouvernement n’est pas content : les restaurateurs n’ont pas « joué le jeu ». Ils n’ont pas répercuté la baisse de la TVA, qui est passée de 19.6% à 5.5%, sur les prix à la consommation.

Le retour de l'inflation

La situation est paradoxale : la France est en ce moment en déflation (modérée), mais tout le monde parle du retour de l'inflation. Pourquoi ?

Les propriétés d'un système fiscal optimal

Quelles sont les propriétés d'un système fiscal optimal ? Difficile de s'y retrouver... Pourtant, des décennies de recherche en économie ont mené à de nombreux résultats encore méconnus du grand public.

Bonus ou partage des profits, libre entreprise ou socialisme

Il est intéressant de constater que le partage des profits préconisé par le Président Sarkozy n’est autre qu’un système de bonus tel que celui qui a été mis en place par les grandes banques. Après avoir crié au capitalisme sauvage, et fustigé la culture du « bonus », la classe politique, les syndicats et la presse proposent maintenant d’étendre la rémunération sous forme de bonus à toute l’économie.

Pourquoi il ne faut pas de régulation financière internationale

C'est en effet le point de vue du Professeur d'Harvard Dani Rodrik. Dans un article publié dans The Economist, sa démonstration est la suivante:

Séquestration des patrons

La politique du matamore couché n’est pas sans inconvénient : plus on se couche, plus il faut jouer au matamore. Le pouvoir Sarkozien, ayant donné les clefs aux syndicats et à la rue il y a plus de 18 mois, se trouve pratiquement désarmé devant les événements récents.

Le partage des profits

Lors de sa dernière intervention télévisée, Nicolas Sarkozy a proposé la règle des « trois tiers » pour la répartition des profits des entreprises : un tiers réinvesti, un tiers pour les actionnaires et un tiers pour les salariés. Notons tout d’abord que le tiers réinvesti dégagera des profits futurs qui seront réparti, à parts égales, entre actionnaires et salariés.

Les mutations de la crise actuelle

Tout avait pourtant si gentiment commencé… Par une crise financière menée par l’immobilier américain, avec des pertes somme toute limitées, comme nous l’expliquions dans la newsletter de janvier.