Pragmatique, rationnel, indépendant

Rubriques

Sovereign Wealth Funds

Sovereign Wealth Funds  (SWFs) are state-owned or affiliated funds. The first type (by far the biggest) invests foreign exchange reserves, driven by trade surpluses and exports of natural resources. Most are from Asia, and especially from the Middle-East. The biggest is from the United Arab Emirates, with $875bn under management. SWFs from Kuwait, Singapore, China, and Russia are also among the largest. The second type, also called Sovereign Pension Funds, explicitly invests money to provide pensions for ageing populations, notably in the U.S. and Japan.

Le retournement américain sous Reagan

Les réformes économiques radicales mises en place par Ronald Reagan dans les années 1980 ont boosté la croissance américaine, éradiqué le chômage, amélioré le sort des plus pauvres, favorisé la mobilité sociale, et augmenté la part d’impôts payée par les plus riches. Ce succès montre que le libéralisme économique n’est pas nécessairement anti-social, bien au contraire. 

La santé

Le système de santé français est hypertrophié et mal adapté. Son besoin de financement va exploser ; une allocation centralisée des fonds incite les hôpitaux à offrir des soins de qualité médiocre ; les bureaucrates remplacent les médecins et les infirmiers ; enfin, la régulation actuelle empêche le développement de solutions alternatives. Nous sommes amenés à préconiser l’abolition du monopole de la Sécurité Sociale en matière de santé.

Un financement déséquilibré

Crime et châtiment

La théorie économique montre que les crimes doivent être punis le plus sévèrement possible. Paradoxalement, les criminels potentiels sont moins punis avec ce mécanisme. Les études montrent quant à elles que la prison permet de diminuer fortement la criminalité et la délinquance en incapacitant les criminels chroniques.

Jean-Jacques Laffont sur la politique industrielle et la déréglementation

Jean-Jacques Laffont était l'un des plus grands économistes contemporains. Il a fondé avec Jean Tirole le laboratoire d'économie industrielle à Toulouse. Dans cette interview accordée à l'Expansion (le fichier est téléchargeable dans la colonne de gauche), il expose ses idées, qui faisaient de lui un hérétique pour de nombreux idéologues français. 
 
Dans l'article joint, il remarque notamment que:

Le réchauffement climatique

Le réchauffement climatique est avéré. Pourtant, même si l’on admet que les changements climatiques ont une origine humaine et vont s’accentuer, dépenser des ressources rares pour les atténuer n’est pas forcément indiqué. Cela dit, les moyens de limiter les émissions de CO2 sont multiples, mais une taxe sur les émissions est plus efficiente. 

Est-ce une réalité ?

La TVA sociale

Alors que les arguments les plus farfelus étaient avancés de part et d’autre de l’hémicycle, la note des économistes Emmanuel Farhi et Ivan Werning (disponible en téléchargement[1], dans la colonne de gauche) recadre le débat, et identifie les effets économiques réels de la TVA sociale.

Les Trente Désastreuses

Le bilan de l’évolution économique de la France sur les trente dernières années est saisissant. Il est souvent artificiellement camouflé par la nature des indicateurs officiels, et par les périodes courtes sur lesquelles les évolutions sont analysées. Mais avec trente ans de recul, le constat est accablant.

Golden Parachutes

Although widely criticized as a "reward for failure", golden parachutes are potentially useful. They get competent employees to accept the CEO job, they facilitate an efficient market in corporate control, and they prompt inadequate CEOs to leave on their own volition.

As Merrill Lynch and Citigroup bosses leave their struggling banks with millions of dollars in their pockets, golden parachutes are once again broadly condemned. The outrage is justified on a meritocratic basis: why should these CEOs earn so much money if they fail?