Pragmatique, rationnel, indépendant

Send to Friend

Un article d'Eclairages Economiques%message %body

Eclairages Economiques - Février 2010

Edito : le crépuscule des Etats, et la fin envisageable de l'indépendance budgétaire 

Les pays ont historiquement tendance à faire défaut sur leur dette publique lorsqu'ils sont sous-développés ou émergents. On se souvient par exemple de la crise de la dette en Amérique latine dans les années 1980. Au contraire, le défaut souverain n'a pas significativement affecté les pays développés (Source: This time is different, par Reinhart et Rogoff).

L'épisode argentin aurait dû nous ouvrir les yeux. Ce pays, plutôt développé, a mis fin à son régime de changes fixes et a fait défaut sur sa dette publique il y a huit ans. Le pays est depuis en proie à une dérive populiste. Le gouverneur de sa banque centrale a ainsi été limogé par la Présidente il y a quelques jours... parce qu'elle n'appréciait pas sa gestion des réserves de change.

Ce n'est que le début. Comme nous l'expliquons dans ces articles (www.EclairEco.org/fr/FranceEnFaillite pour la France et 2010http://www.ft.com/cms/s/0/f90bca10-1679-11df-bf44-00144feab49a.html (article le plus lu du site FT.com la semaine dernière).www.EclairEco.org/fr/CriseGrecque pour la Grèce), les pays développés ont tellement accumulé les excès en matière budgétaire que leur solvabilité n'est plus assurée. C'est également le point de vue de l'historien d'Harvard Niall Ferguson :

Comment les pays émergents, aux premiers rangs desquels la Chine, ne regarderaient pas l'effondrement des démocraties libérales comme la preuve éclatante de leur incapacité à ne pas faire enfler l'Etat jusqu'à ce qu'il s'effondre sous son propre poids ? Les Etats ont tellement fait preuve d'irresponsabilité qu'ils sont maintenant en voie de perdre toute crédibilité.

Que le futur nous réserve-t-il, et quelles sont les solutions envisageables ?

Le retour périodique des épisodes inflationnistes jusqu'aux années 1970 a mené à l'indépendance des banques centrales, qui met l'outil monétaire hors de portée des politiciens. Il est fort possible que les épisodes récents, et l'échec manifeste des politiciens occidentaux dans leur gestion du budget de l'Etat, mènent pareillement à des règles de bonne conduite qui mettent l'outil budgétaire hors de leur portée. Par exemple, hormis lors d'une période de crise grave aux modalités précisément définies, il ne serait pas aberrant de rendre inconstitutionnel un déficit public (toutes institutions publiques comprises) de plus de 1% du PIB. Nous proposions déjà dans une newsletter précédente une solution similaire, avec la création d'un Conseil Fiscal sur le modèle d'indépendance de la Banque Centrale Européenne (http://www.EclairEco.org/fr/node/237).
 

Eclairages sur... le débat sur les retraites

Nous avons déjà tiré la sonnette d'alarme, statistiques à l'appui ici : www.EclairEco.org/fr/Retraites.
Nous expliquons également pourquoi le système de retraite par répartition n'est pas adapté à l'environnement actuel :
www.EclairEco.org/fr/RetraiteParRépartition.
 

Votre opinion : les appartenances politiques

Les résultats de notre sondage sur vos opinions politiques sont tombés. Tout d'abord, vous n'êtes pas significativement plus de droite (51%) que de gauche (49%). Ensuite, les trois-quarts d'entre vous ne vous sentez pas proches des partis politiques majeurs. C'est particulièrement marqué pour les partisans de droite, dont seulement un sur cinq se sent proche de l'UMP.   http://www.eclaireco.org/fr/droite-gauche

 

Eclairages Economiques est une Association loi 1901.

www.EclairEco.org

Contact : info at EclairEco.org

Fichier attachéTaille
Newsletter_10Fevrier.pdf52.12 Ko
CAPTCHA
Cette question a pour but de déterminer si vous êtes bien un visiteur humain, et ainsi prévenir le spam automatique sur le site.
Image CAPTCHA
Copy the characters (respecting upper/lower case) from the image.