Pragmatique, rationnel, indépendant

Etat

Le retour de l'interventionnisme en France

On parle beaucoup de remèdes keynésiens apportés à la crise, notamment avec l'utilisation de la politique budgétaire pour relancer l'économie (ce qui n'est pas forcément approprié, comme on l'explique ici : www.EclairEco.org/fr/PolitiqueConjoncturelle).

Centralisation ou décentralisation? Contrôle ou libéralisme?

Comment régler les problèmes de société ? L'Etat doit-il imposer sa solution à tous les problèmes, ou doit-il créer un cadre dans lequel les agents élaborent eux-mêmes des solutions qui correspondent à leurs besoins, préférences et informations ? 

Cherchez l'erreur...

Dans son nouveau numéro, The Economist s'interroge sur la meilleure façon de ramener l'Etat britannique a une taille raisonnable -- qui est du moins compatible avec l'adage selon lequel il faut vivre selon ses moyens.

La presse française sous influence

"We would never take money from the government. That would mean giving up our freedoms to criticise and to play our full role in the community." Rupert Murdoch.

Retraites, Etat, dette publique: les trois fléaux

Rien ne vaut un tour d'horizon de ce qui préoccupe The Economist pour comprendre les enjeux à venir. A ce titre, les dernières couvertures sont instructives:

Sarkozy et l'Etat

Tout avait pourtant si bien commencé... Il y a deux ans, le candidat Sarkozy attaquait l'inefficacité de l'Etat français, tandis qu'il s'émerveillait de l'initiative individuelle et soulignait le rôle du travail. Mais il semblerait que le pouvoir absolu ne corrompe absolument... Lors d'un colloque sur la régulation du capitalisme mondial, Nicolas Sarkozy a en bon socialiste insisté lourdement sur le rôle de l'Etat.

La crise des subprime bientôt en France!

La France s'est souvent inspirée du leadership économique américain. Pour le meilleur comme pour le pire. Alors que la crise des subprime n'en finit pas de finir, le gouvernement français a annoncé à la surprise de tous que 60% des ménages contractant un crédit immobilier seront éligibles à une garantie d'Etat sur leur emprunt, contre seulement 20% aujourd'hui.