Pragmatique, rationnel, indépendant

Sarkozy

Strauss-Kahn, du FMI à la Présidence ?

Dominique Strauss-Kahn reconnaît l'ampleur du problème posé par les dettes publiques énormes et croissantes dans les pays développés : http://www.reuters.com/article/idUSTRE6391B620100410.

Les dérives de Nicolas Sarkozy

L'arrivée au pouvoir de Nicolas Sarkozy, le candidat réformateur qui voulait libérer les forces vives du pays, montre encore une fois que le pouvoir absolu corrompt absolument.

Le retour de l'interventionnisme en France

On parle beaucoup de remèdes keynésiens apportés à la crise, notamment avec l'utilisation de la politique budgétaire pour relancer l'économie (ce qui n'est pas forcément approprié, comme on l'explique ici : www.EclairEco.org/fr/PolitiqueConjoncturelle).

Un "grand emprunt pour financer les investissements d'avenir"? Non merci.

Depuis maintenant plus de 30 ans, la France a combattu la crise des années 1970 en creusant le déficit public et en accroissant le rôle de l'Etat

La presse française sous influence

"We would never take money from the government. That would mean giving up our freedoms to criticise and to play our full role in the community." Rupert Murdoch.

Les réformes ratées du Président Sarkozy

Dans un livre décapant, « Les Réformes ratées du président Sarkozy » (Flammarion), Pierre Cahuc et Andre Zylberberg, experts mondialement reconnus pour leurs analyses du marché du travail, ont analysé à la loupe la réalité des grandes réformes économiques menées par Nicolas Sarkozy.

Vive la France!

The Economist place la France sur la première marche du podium! Le journal britannique dresse un constat flatteur de l'économie française en temps de crise.
L'éditorial est ici: http://www.economist.com/opinion/displaystory.cfm?story_id=13610767.

Sarkozy et l'Etat

Tout avait pourtant si bien commencé... Il y a deux ans, le candidat Sarkozy attaquait l'inefficacité de l'Etat français, tandis qu'il s'émerveillait de l'initiative individuelle et soulignait le rôle du travail. Mais il semblerait que le pouvoir absolu ne corrompe absolument... Lors d'un colloque sur la régulation du capitalisme mondial, Nicolas Sarkozy a en bon socialiste insisté lourdement sur le rôle de l'Etat.

Sarko fait les soldes

Avec cette crise financière, notre Président hyperactif est comme un requin dans l'eau. Sa dernière proposition: que chaque pays européen lance son fonds d'investissement souverain (ou Sovereign Wealth Fund) pour acheter les actions des entreprises européennes cotées en Bourse. Ceci afin d'éviter que les Sovereign Wealth Funds des pays asiatiques (notamment) n'achètent à bas prix les actifs français. Pourquoi pas...

La fin du parachutisme

Nicolas Sarkozy a promis d'interdire les parachutes dorés pour les dirigeants d'entreprises. Une de nos analyses montre clairement qu'il s'agit d'une mauvaise mesure, économiquement parlant. Pourquoi la prendre maintenant? Tant que l'économie est en période favorable, les politiciens tendent à tempérer leurs penchants démagogiques et interventionnistes.