Pragmatique, rationnel, indépendant

Etats-Unis

Le plan de Paul Ryan

Nous avons montré ici que les Etats-Unis feront face à des déficits publics abyssaux si les politiques actuelles se poursuivent. En 2080, les déficits publics s'éleveraient à pas moins de 45% du PIB américain selon le Congressional Budget Office. Pendant ce temps, l'administration Obama augmente les dépenses et refuse d'augmenter la base taxable.

L'échec d'Obama

Hier aux Etats-Unis, les Républicains ont emporté une victoire électorale surprenante en prenant le siège de Sénateur du Démocrate Ted Kennedy, décédé il y a quelques mois. Cette victoire est surprenante car elle concerne l'Etat du Massachusetts, qui vote traditionnellement Démocrate.

Les revenus par habitant en parité de pouvoir d'achat, aux Etats-Unis et en Europe

Les niveaux de PIB par habitant en parité de pouvoir d'achat (en prenant le dollar comme référence) fournis par le FMI sont les suivants :

Etats-Unis 47 440
Royaume-Uni 36,358
Allemagne 35,539
France 34,205
Italie 30,631
Espagne 30,589

L'émergence de l'Asie, l'affaiblissement de l'Europe

Le poids de chaque "continent" dans le PIB mondial (EU15 fait référence à l'Union Européenne à 15, donc avant l'accession des 10 derniers pays) :

Source : Mark Perry, http://mjperry.blogspot.com/2009/11/us-share-of-world-gdp-remarkably.html

Le coût de l'assurance santé universelle

Le Congrès Américain a approuvé le projet de loi de l'administration Obama sur l'assurance santé, lequel doit encore être approuvé par le Sénat. L'objectif majeur de ce projet de loi est de couvrir l'ensemble de la population. Malheureusement, cela ne va pas sans coût. Au total, les mesures de l'administration Obama vont ainsi doubler la dette américaine, selon les estimations du Congressional Budget Office.

L’assurance santé aux Etats-Unis, et le biais pro-Obama dans les media

Pourquoi avoir recours à la propagande politique et à la censure, quand les media pratiquent docilement tout cela d’eux même ? L’article de première page du Figaro (pourtant réputé de centre-droit) de ce week-end (14-15-16 août 2009), signé Laure Mandeville, est un nième exemple frappant.

Obama = Bush?

Les commentateurs se rendent compte que les politiques de Barack Obama en matière de sécurité nationale correspondent largement aux politiques mises en place par l'ancien Président, George W. Bush.

La relance coûteuse et ratée de l'économie américaine

Son élection a suscité de grandes attentes. C'est pourquoi le nouveau Président Obama ressent probablement une obligation d'agir rapidement, et fortement. Malheureusement, son plan de relance est très coûteux (plus de 1000 milliards de dollars) et peu efficace.

Premièrement, nous avons déjà montré qu'une politique conjoncturelle proactive est généralement inefficace voire contreproductive.